GR128 – La route de Flandre (Vlaanderenroute) : 3ème étape

Etant à l’étranger les deux dernières semaines, je n’ai pas pu continuer ma progression de la GR 128. Aujourd’hui, direction Ypres à nouveau pour reprendre là ou je m’étais arrêté. Donc ce matin, direction gare du midi avec le train de 06:46h depuis la gare de Schaerbeek. Arrivé au midi, j’ai décidé de sauter dans le train pour Gand-Saint-Pierre de 07:03h. J’espérais trouver une option pour me rendre plus rapidement à Ypres. Mais non! Depuis Gand-Saint-Pierre, j’ai pris le train vers Lille-Flandres qui s’arrête à Ypres (09:54h).

Une fois arrivé à Ypres, je me rends au guichet De Lijn pour prendre un ticket de bus pour me rendre à Zonnebeke Plaats (ligne 94). Le vendeur me répond que le bus est parti il y a quelques minutes et que le prochain est à 11;27h. Donc, près d’une heure et demi d’attente. Ceci est ma troisième étape et pas une seule fois j’ai été chanceux avec les bus De Lijn. C’est une catastrophe! Plutôt que d’attendre, je décide donc de marcher les 8km qui me sépare de Zonnebeke Plaats. J’étais tellement dégouté et j’espérais que cette marche me calmera.

La pluie est de sortie aujourd’hui et les témpératures avoisines les 10°C. La route jusqu’à Zonnebeke Plaats est assez simple. En revanche, elle est assez sympatique. J’ai pu y voir plusieurs monuments dédiés aux tombés durant la guerre 1914-1918, deux ou trois cimetières militaires, etc. Je suis arrivé à ma destination vers 11:30h.

Alors que mes deux premières étapes m’avaient vraiment beaucoup plu, celle-ci a été d’une monotonie et d’un ennui absolu. Vous pouvez le voir sur les photos reprises dans la galerie ci-dessous. Une longue piste cyclable uniforme et ennuyante, suivi d’un petit tour en ville et pour finir un petit passage en “campagne”. Vraiment rien d’exceptionnel. Le seul intérêt du jour c’était  le Cimetière de Tyne Cot visible depuis la route. Je voulais faire un petit détour mais vu la pluie, je me suis dit que j’y retournerai une autre fois.

Vu la qualité et la beauté de mes deux premières étapes, je me disais bien que toutes ne pouvaient pas être du même niveau. Maintenant, je croise les doigts pour que les suivantes ne soient pas du même niveau que celle-ci.

Le balisage était assez régulier et je dois dire que je suis étonné de voir la qualité et la régularité du balisage jusqu’à présent. Par contre, et je me répète peut-être, je ne m’aventurerai pas sans le guide.

Quelques photos…

 

This entry was posted in je marche, je photographie and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.