Installation des plugins Nik Collection

Installation des plugins Nik Collection

En parcourant les photos publiées sur certains réseaux sociaux, comme par exemple Instagram ou flickr, une personne curieuse et intéressée par la photographie s’interroge rapidement sur comment le photographe fait pour arriver à un tel résultat. Quel appareil a été utilisé ? Avec quel objectif ? Quelle ouverture ? etc.

Certaines réponses peuvent être trouvées dans les méta-données de la photo. Par exemple, l’appareil utilisé, le type d’objectif, la longueur focale, l’ouverture, etc. Toutefois, très peu, pour ne pas dire personne, ne fait la publicité des effets appliqués aux images. Et pourtant, la retouche photo est vraiment très courante parmi les photographes (aussi bien amateurs, que professionnels).

Ce n’est donc pas pour rien que les outils de retouches photo sont nombreux. La référence est bien évidemment la suite Adobe (intégrant Adobe Photoshop) ! Mais son prix fait que cette suite est difficilement abordable aux amateurs. Heureusement, les alternatives sont nombreuses et assez puissantes également.

Par la suite, nous reviendrons sur deux logiciels gratuits:

  1. Gimp 2; un logiciel de retouche photo libre et gratuit disponible sur un nombre important de plateformes (Windows, Mac, Linux, etc.)
  2. Nik Collection; un ensemble d’outils proposés gratuitement par Google permettant de retoucher ses photos en toute simplicité sur Windows ou Mac.

Installation de Gimp 2

Logo Gimp

Comme nous le mentionnions précédemment, le prix des outils Adobe sont exorbitants et sont, d’ordinaire, réservés à un public professionnel. N’ayant pas les moyens de m’offrir la suite Adobe, je me suis tourné vers Gimp 2 pour les petites retouches photos. Bien que libre et gratuit, Gimp évolue assez fréquemment. Et, sa puissance réside dans le fait qu’il est facilement extensible.

Pour l’installer, rien de plus simple; il suffit d’aller sur le site officiel et de télécharger la version qui correspond à son système d’exploitation et de suivre l’assistant.

Aux premiers abords, lors du premier démarrage, l’interface de Gimp peut être rebutante. Mais vu le potentiel de Gimp et sa capacité à étendre ses fonctionnalités aux travers de plugin, en font de lui un outil très puissant. Nous le verrons dans les paragraphes suivants.

Installation de Nik Collection

Logo Nik CollectionNous l’évoquions plus tôt, la « Nik Collection » est un ensemble d’outils permettant de retoucher ses photos rapidement et en toute simplicité pour un résultat assez bluffant. Cette suite d’outils peut être téléchargée directement depuis le site de Google.

Comme vous pouvez le voir sur le site, sous Windows, ces outils ne sont disponibles comme extension que pour Adobe Photoshop ou Adobe Lightroom. Gimp n’est pas mentionné mais fort heureusement il est tout à fait possible de combiner Gimp et les outils de la Nik Collection. Mais commençons par télécharger cette collection d’outils.

Les outils de la Nik Collection sont fourni sous forme de fichier exécutable. Une fois téléchargé, il suffit, tout comme Gimp, de suivre l’assistant. Attention toutefois à bien noter les chemins de destination. Nous en aurons besoin par la suite pour pouvoir les lier à Gimp.

Une fois l’assistant terminé, un dossier contenant les différents outils a été créé. Par défaut:

Au total donc, sept outils sont inclus dans cette collection. Pour une rapide petite description de chaque outil, nous vous invitons à parcourir le site officiel.  Mais, nous y reviendrons probablement dans d’autres articles.

Installation de l’extension ShellOut

A ce stade-ci, nous avons installé Gimp et les outils « Nik Collection » séparément. Ceux-ci sont encore indépendant l’un de l’autre. C’est la raison pour laquelle nous continuerons par installer l’extension ShellOut. Ne vous inquiétez pas ! Même si vous avez l’impression que l’extension est très vielle et qu’elle n’est même pas en version 1.0, celle-ci fait très bien son travail. Son unique but est de permettre de lancer des applications externes directement depuis Gimp.

Lorsque nous avons téléchargé et extrait le fichier contenant l’extension, nous nous retrouvons avec un fichier ShellOut.py. C’est en réalité un plugin pour Gimp. Deux options s’offrent à nous pour son installation. Soit:

  1. Le plugin est installé uniquement pour l’utilisateur courant et dans ce cas, le fichier ShellOut.py doit être mis dans le dossier
    « C:\Users\{user}\.gimp-2.8\plug-ins »
  2. Le plugin est installé pour tous les utilisateurs et dans ce cas, le fichier doit être placé dans le dossier
    « C:\Program Files\GIMP 2\lib\gimp\2.0\plug-ins »
    Ce dossier n’est pas vide contrairement au premier.

Le plus dur arrive. Une fois le fichier dans le bon dossier, nous devons l’éditer pour y insérer les liens vers les outils de la Nik Collection. Pour ce faire, nous devons trouver la liste des programmes (reprise dans l’élément programlist (par défaut, ligne 52 dans la version 0.7 du plugin). A ce niveau, il faudra rajouter les lignes suivantes, tout en faisant bien attention d’adapter les chemins en fonction des dossiers de destination sélectionnés lors de l’installation des outils de la Nik Collection.

Profitons également de l’occasion pour supprimer les éléments inutiles (Paint, Java Image Editor, etc) tout en faisant bien attention à ne pas oublier une virgule en bout de ligne. Et une fois terminé, enregistrer le fichier et quitter l’éditeur de texte.

Lancement des outils Nik Collection

L’installation est désormais terminée. Pour voir le résultat, il nous suffit de lancer Gimp.

 

Un nouveau menu ShellOut grisé est apparu dans Gimp. Mais tout va bien. Lorsque nous ouvrons une image, ce menu s’active et il est possible de le sélectionner. Une petite fenêtre s’ouvre alors avec la liste des différents outils précédemment configurés.

 

En sélectionnant un outil et en le lançant, une nouvelle fenêtre s’ouvre. L’image courante est transmise à cette nouvelle fenêtre et nous pouvons appliquer nos effets ou autres fonctionnalités disponibles dans cet outil externe. Et, lorsque nous avons terminé, il suffit de sauvegardé pour revenir vers Gimp et l’image sera également retransmise vers Gimp. Mais nous y reviendrons également.

Les outils de la Nik Collection sont installés et disponibles directement depuis Gimp. Nous vous invitons à les tester. Ces outils, bien que gratuits, sont assez puissants et particulièrement simple d’utilisation. Et si vous avez des questions, des soucis ou autre, n’hésitez pas à nous contacter.

2 réactions au sujet de « Installation des plugins Nik Collection »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *